Le Centre socioculturel « libère » les parents deux à trois fois dans l’année en moyenne, le temps de quelques heures.

Les « week-ends libérés » s’adressent, en réalité, aux 3-13 ans du territoire. Ils leur permettent, chaque fois, de planter leur tente sur les pelouses de l’ALSH et de pratiquer des activités sans rentrer à la maison.
Les projets sont, en effet, conduits du samedi après-midi au dimanche midi avec nuitée et veillée sur place.

C’est donc une bonne occasion de vivre une première expérience collective (avant un premier séjour) ou de se retrouver entre copains pour la nuit.